L’expérience de la Junior Entreprise Genève
d’après une Alumna

Junior entreprise Genève : Blog

La Junior Entreprise Genève a été fondée en 1986 par Céline El Debs, alors étudiante à l’Université de Genève. En visite chez un ami membre d’une Junior Entreprise à HEC Paris, elle découvre le concept de l’association. Séduite par la structure et les objectifs poursuivis par ses membres,  elle décide de fonder une Junior Entreprise au sein de l’Université de Genève. Le but de celle-ci ? Offrir une véritable expérience professionnelle aux étudiants de l’Université. En effet, au moment de la création, les offres de stage sont plutôt rares. Par conséquent, la Junior Entreprise répond dès lors à une réelle demande.

Plus de 30 ans se sont écoulés depuis la création. Aujourd’hui encore, le but de la Junior Entreprise Genève est d’offrir à la communauté estudiantine une expérience professionnelle de qualité, assurant à ses membres un avantage certain pour leurs futurs entretiens d’embauche. Chaque année, nous maintenons un lien solide avec nos Alumni, car ils représentent une fierté pour l’association et un réseau professionnel particulièrement inspirant. En outre, un cocktail Alumni est organisé annuellement où ces derniers ont l’occasion de nous partager leurs expériences personnelles et professionnelles. Aujourd’hui, nous sommes ravis de vous présenter notre premier article sur ce blog en ligne dans lequel nous vous partageons l’expérience de la Junior Entreprise Genève d’après une de nos Alumni.

Pour cette interview, nous avons invité Pauline Matringe, une Alumna de la Junior Entreprise Genève, à nous partager son expérience. Pauline a intégré l’association en tant que membre Junior Audit en septembre 2017, puis est devenue par la suite Manager du département.

Junior entreprise Genève : Alumini
Pauline, (deuxième personne en partant de droite) Manager du département Audit et son équipe en 2018

De quelle manière Junior Entreprise Genève a-t-elle changé ton parcours d’étudiant ?

Pauline: D’un point de vue personnel, cette expérience a rendu ma vie étudiante plus intéressante. En intégrant la Junior Entreprise Genève, je n’ai jamais douté du professionnalisme de l’association. Je me réjouissais de rejoindre cette équipe, pour en apprendre plus sur le consulting et faire des rencontres, pas vraiment pour la ligne sur le CV. De plus, c’était beaucoup plus concret que les cours et particulièrement bénéfique, car ça complétait très bien mes études. (Note de la rédaction : les membres de l’association ont l’occasion de découvrir des activités telles que la gestion de projet, le développement d’une relation client, etc.)

Finalement, cela m’a même permis de m’intéresser à mon parcours d’étudiante. Par exemple, les réunions départementales et hebdomadaires ont amélioré mon rythme de travail. D’autre part, lorsque nous sommes en cours, nous abordons le point de vue des clients et des consommateurs, mais nous n’avons jamais l’occasion de travailler à leur côté. Mais au sein de l’association, nous avons l’occasion de mettre la théorie en pratique en travaillant pour les clients en question, en développant leurs idées de business par exemple. J’ai eu affaire à deux mondes différents : d’un côté, la Junior Entreprise Genève c’est un cadre purement professionnel et concret alors que les études dépendent d’un cadre intrinsèquement théorique.

Quelle a été l’expérience professionnelle la plus formatrice lors de ton parcours à la Junior Entreprise Genève ?

Pauline: Il y a toutes sortes d’activités qui ont été intéressantes ; comme les formations, le fait de rencontrer d’autres Junior Entrepreneurs et des partenaires ou de travailler pour des clients.

L’expérience la plus formatrice a été mon poste d’Audit Manager : la direction d’un département, c’est une tâche réellement différente de celles que j’avais pu réaliser ! Cela demande de prendre davantage de responsabilités. Quand nous sommes membre, nous exécutons à un niveau individuel, alors que lorsque nous sommes Manager, et responsable de plusieurs personnes, la direction attend de nous que nous organisions, et fassions avancer les différents projets. Lorsque nous recherchons un stage, à la fin de nos études, c’est valorisant d’avoir sur son CV une expérience de Manager. En effet, il m’est déjà arrivé d’avoir des questions de la part de mes employeurs lors des différents entretiens que j’ai eu. Par exemple, certains cherchaient à savoir comment j’avais déjà pu acquérir une telle expérience, avec quel type de structure… Pour ma part, je n’étais qu’en troisième année de Bachelor.

J’ai également appris à m’adapter à mon auditoire durant mon parcours: la norme ISO 9001, sur laquelle j’ai travaillé lors de mon mandat, a été particulièrement révélatrice à ce sujet. En effet, la manière de présenter cette norme changeait selon mon public ; les membres de la Junior Entreprise Genève, en séance hebdomadaire ou en séance de comité, ou lors de la SFJE (Swiss Forum of Junior Enterprises). Tout le monde n’a pas les mêmes attentes, donc pas les mêmes questions ni le même niveau de compréhension.

As-tu rencontré des difficultés lors de ton parcours dans l’association ?

Pauline: Apprendre à convaincre un auditoire qui t’es inconnu ! Je me suis perfectionnée à la prise de parole en public. Ensuite, en rejoignant le département Audit, mon manque d’expérience dans le domaine m’a forcé à passer des heures à rechercher des informations et des méthodes. Par exemple, c’est ce à quoi j’ai été confrontée pour le dossier de la norme ISO 9001 (Note de la rédaction : c’est une norme internationale qui définit les critères applicables à un système de management de la qualité). Je n’étais pas une experte au départ, mais j’ai tout de même essayé de m’informer auprès des bonnes sources ou de différentes personnes. La difficulté n’est pas une limite en soi; les difficultés que tu rencontres ne vont pas forcément t’arrêter, elles ne sont pas insurmontables. Nous pouvons trouver de l’aide auprès d’autres Junior Entreprises, des membres de l’association ou des partenaires. Finalement, nous arrivons toujours à trouver de l’aide.

Junior entreprise Genève : alumni
 Pauline, présentant la norme ISO 9001, année 2018-2019

Ton insertion dans le monde professionnel a-t-elle été facilitée grâce à l’expérience acquise lors de ton parcours dans l’association ?

Pauline: Oui, elle est facilitée. Je savais déjà à quoi m’attendre lors d’un entretien. Lors de mon expérience en tant que Manager Audit, j’ai pu participer aux entretiens de groupe pour recruter les nouveaux membres de l’association, ce qui a été particulièrement formateur. En effet, cela m’a permis d’avoir du recul vis-à-vis de l’attitude à adopter lorsque je passais à mon tour des entretiens. D’ailleurs, il est arrivé que l’on me pose des questions lors d’une interview sur mon expérience au sein de la Junior Entreprise Genève, pendant plus de dix minutes ! Pour un entretien de vingt-cinq minutes, cela représente un poids important : l’expérience au sein de l’association renforçait mes arguments. Par exemple, savoir gérer la prospection téléphonique, développer des relations clients, etc… J’avais pleins de choses à mettre en avant.

De plus, je sentais que les recruteurs comprenaient que j’avais fait partie de l’association en plus de mes études, ce qui changeait des simples emplois que l’on retrouve fréquemment sur les CV. Ils voyaient que j’avais réussi à concilier l’Université et l’association. Parmi mes expériences, une recruteuse connaissait les principes de l’association, donc nous en avons discuté. Par contre une autre ne connaissait pas les Junior Entreprises, et fut particulièrement convaincue du concept. 

Quel conseil donnerais-tu à un membre actuel de la Junior Entreprise Genève ?

Pauline: J’avais plutôt un conseil à donner à ceux qui n’ont pas encore intégré la Junior Entreprise Genève : n’hésitez pas à postuler ! Au début, j’avais peur de ne pas être prise car le processus de recrutement me paraissait long et je ne pensais pas être le profil qu’ils recherchaient. Finalement, c’était une belle aventure, donc il ne faut pas hésiter à se lancer. Aussi, j’avais hésité à postuler pour le poste de Manager Audit, mais mon équipe m’avait encouragé à tenter l’expérience que je ne regrette absolument pas.

Pour les membres actuels de l’association, je conseille de faire le plus de choses possibles ! Une fois que tu n’es plus dans l’association, tu pourrais avoir des regrets sur les choses que tu n’avais pas pu faire. Tout est valorisable et tout peut porter ses fruits; à la fin je me disais que ça valait beaucoup. L’expérience au sein de la Junior Entreprise Genève est relativement courte (entre un et trois ans), donc il faut vraiment faire tout ce que tu peux, être positif, ne pas hésiter à postuler pour des projets et à faire des mandats avec des clients, car j’ai beaucoup appris de ceux-ci.

As-tu gardé des contacts avec des membres depuis ton départ de l’association ?

Pauline: Cela fait déjà six mois que je suis partie de l’association et depuis, je suis rentrée en contact avec Lorena (Vice Présidente des Finances année 2018-2019) et Thierry (Président année 2018-2019) pour échanger des informations par rapport aux différentes possibilités de Masters. Grâce à la Junior Entreprise Genève j’ai pu créer autour de moi un réseau de personnes compétentes sur lesquelles je pourrai toujours compter. Même si chacun de nous a maintenant suivi son propre chemin, et que nos routes se sont séparées, nous maintenons toujours un contact amical et nous pouvons nous aider professionnellement, car nous avons tous vécu cette aventure ensemble ! 

Depuis que j’ai commencé à travailler, j’ai compris que mon expression écrite lors de la rédaction d’emails, par exemple, s’est nettement améliorée grâce à mon expérience en Audit. Aujourd’hui, je retrouve mon expérience à la Junior Entreprise Genève dans mon aisance à m’adapter au monde professionnel et aux tâches qui me sont confiées. En effet, l’environnement dans lequel nous avions l’occasion de nous retrouver, avec des clients par exemple, permet de se former mentalement et d’un point de vue organisationnel aussi.

Si la Junior Entreprise Genève se sépare chaque année d’une partie de ses membres, ses Alumni gardent leur envie d’entreprendre et de se développer dans leur parcours académique et professionnel. Être membre de l’association, c’est avant tout intégrer une communauté d’étudiants passionnés ! 

Le département Marketing de la Junior Entreprise Genève tient à remercier chaleureusement Pauline Matringe pour sa participation à cette interview. Nous sommes éminemment fiers du réseau que nous construisons et des accomplissements de chacun ; c’est ensemble que nous continuons d’affirmer les valeurs de notre association. 

Le prochain article portera sur le développement personnel dans le cadre du travail à domicile. Nous espérons que la lecture de ces articles vous apportera autant de plaisir que les rédacteurs en ont pris à les rédiger. À très vite ! 

Rédaction : Anastasia Zyuganova, Honorine Zanata,
Chen Xu, Ralph Charaf 
Junior entreprise Genève : alumna